Renouveler l’usage de Twitter en classe: pourquoi? pour qui?

C’était jour d’installation de mes deux classes et présentation à chacune d’elle de l’outil « Twitter »

Le contexte et le public sont différents avec chacune de ces classes. J’ai pourtant décidé avec chacune de mettre en place l’usage de Twitter.

Présentation de mes classes « twitteuses »:

Classe 1 : (TBPLOG) Terminales bac pro logistique en 3 ans. C’est une classe que j’ai pour la 3ème année consécutive en Français/HG/ EC , nous nous connaissons donc très bien. Le groupe classe est un petit effectif (13 élèves).

[présentation plus détaillée ici:http://frompennylane.blogspace.fr/2126489/twitter-en-classe-une-experience-qui-se-poursuit/ ]

Classe 2: (1BPCT) Premières bac pro compta en 3 ans. C’est une classe installée au lycée depuis un an que je récupère cette année en français/HG/EC. Ils se connaissent, je ne les connais pas.

Ces deux publics sont différents du groupe classe de l’année passée.

En fin d’année scolaire dernière, j’avais lancé avec certitude que j’allais rééditer l’usage de twitter en classe.

[à lire ici: http://frompennylane.blogspace.fr/2126489/twitter-en-classe-une-experience-qui-se-poursuit/ ]

J’ai pourtant hésité tout l’été à renouveler un tel processus. L’expérimentation l’année scolaire passée a été très riche, très enrichissante mais aussi très prenante (motivation des élèves, application pédagogique, suivi hors temps de classe, rapports sur mon blog ..). J’étais assez épuisée d’un tel investissement doutant d’être motivée une année de plus sur le même projet (phénomène de lassitude qui démotive l’enseignant…et donc l’élève).

Au delà de ça, je doutais de la pertinence même de l’utilisation d’un tel outil dans ma pédagogie. Réel outil ou simple « gadget » expérimental?

L’approche et la préparation de cette rentrée scolaires m’ont finalement posées dans mes choix: je me suis rendue compte que je ne pouvais plus enseigner comme « avant ». Pas que je renie mon enseignement passé. Simplement que l’usage de Twitter a fait fortement évoluer ma pédagogie.

Parce que je jouis désormais (contrairement à l’année dernière) d’une certaine expérience dans cet usage et que j’ai envie de mettre cette expérience à profit avec d’autres classes de façon plus construite.

Parce que Twitter permet un travail collaboratif, mutualisé, plaçant l’élève acteur au centre des savoirs et des compétences à acquérir.

Parce que je suis convaincue de la force du réseau comme outil motivant, structurant de l’élève et du groupe.

Et parce qu’expérimenter un tel outil numérique m’oblige et me permet de réfléchir à ma pédagogie et de la placer dans une vraie dynamique avec comme bénéficiaire premier et ultime l’élève.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :