La 2ème génération d’élèves tweeteurs: un public différent, une approche différente de l’outil

« Twitter en classe », pour cette deuxième année, fonctionne différemment de ce que j’avais pu actionner et constater lors de la première année d’expérimentation.

Ces nouveaux élèves tweeteurs ont un profil différent de celui des élèves de @laderniereannee

  • ils sont plus jeunes (environ 2 à 3 ans de moins)
  • ils sont moins matures  (ce n’est pas qu’une question d’âge) et encore ancrés dans une logique de « jeu » , de partage
  • ils sont dans des sections professionnelles (comptabilité et logistique) dans lesquelles l’ordinateur est un outil permanent de travail Ce profil a permis l‘intégration plus évidente et plus immédiate de Twitter comme outil dans leur apprentissage. Ces élèves sont de vrais « digital natives » : cette génération née avec un ordinateur et internet, qui a commencé à pratiquer l’internet directement par le Web 2.0 . Ils ont rarement tenu un blog type « skyblog » mais ont tous déjà un compte Facebook et pour certains mêmes avaient ouvert un compte Twitter personnel avant le début de l’année scolaire.

Par ce profil, l’élargissement temporel du réseau au delà du temps de classe a été immédiatement un fait acquis. Dès l’outil connu et approprié dans ses codes, ils ont en fait un usage systématique en dehors du temps de classe. Communication verticale (élève-enseignant) mais aussi très active horizontalement (élève-élève).

L’avatar (une photo de l’élève ou d’un identifiant) , le pseudo (prénom+nom) m’ont permis de par leurs échanges quotidiens d’apprendre à très vite les connaître bien au delà du temps de classe. Permis aussi une première évaluation diagnostique de leurs productions d’écrit (certes limitées à 140 caractères !) et identifier succinctement les difficultés expressionnelles de certains élèves.

Une réflexion sur “La 2ème génération d’élèves tweeteurs: un public différent, une approche différente de l’outil

  1. Jacques dit :

    Intéressant ce tableau que vous dressez ici. Au fait, je suis curieux à savoir quelle était leur propension initiale (au moment de débuter leur utilisation de Twitter avec vous) par rapport à l’écriture des tweets : un naturel vers le langage raccourci des textos, genre lol, ou bien un effort à écrire tout au long, moyennant certaines abbréviations? Est-ce un critère d’évaluation?
    Bravo et bonne continuation avec eux; l’édutwittosphère francophone vous suit avec intérêt🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :