L’élève formateur Twitter : pourvoyeur de savoirs et de compétences

  Nous avons inauguré ces deux derniers jours le concept, au lycée, de journées citoyennes: deux jours banalisées sur le thème de la citoyenneté sous forme de projets. Libre était à chaque enseignant d’imaginer, organiser des animations avec et pour les élèves . Cette initiative a été lancée à l’origine par les enseignants de P.S.E (prévention santé environnement) qui avaient besoin de journées complètes pour former nos élèves au secourisme. Les projets ont pris des formes diverses: tables-rondes avec des professionnels, expositions, théatre forum, travaux d’embelissement du lycée, visionnage de films support de débats etc.

 J’ai banalisé deux matinées complètes avec mes élèves de Terminale Bac pro logistique(élèves de @derniereannee2) intitulées « les p’tits dejs Twitter » .

 L’objectif de ces matinées était de former ou de confirmer la formation des enseignants de l’équipe pédagogique de cette classe à Twitter. Objectif répondant à une demande réelle des enseignants.  Ce sont les élèves qui étaient en charge de cette formation et de ce tutorat.

Durant 3 heures chaque matin, les élèves ont tweeté et ont reçu dans la salle multimédia les enseignants désireux de créer un compte ou de perfectionner leurs usages. Je n’étais là qu’en accompagnante de ce tutorat et pour donner à l’enseignant formé la dimension pédagogique de cet outil.

Les élèves ont accompagné chaque enseignant dans la création de son compte, expliqué la notion d’identité numérique, fixé les règles d’usage posées dans la charte. « attention madame, on utilise twitter uniquement pour des communications sérieuses! Pas question de tweeter sur votre vie privée! ». Consigne donnée avec grand sérieux par une des élèves.

 Les enseignants ont été réceptifs  NE  recevant  pas là une formation anecdotique des élèves : il y a eu un vrai apport de compétences et de savoirs dans la découverte du micro-blogging et dans ses usages.  

Deux élèves ont eu aussi à former le nouveau proviseur adjoint qui a vu dans cet outil un fort intérêt et des perceptives de communication interne et externe au lycée.

 La valorisation des savoirs et des compétences des élèves a été forte: l’élève en est acteur et pourvoyeur. Son rôle était d’apporter un savoir et des compétences techniques à forte valeur pédagogique ajoutée.

 J’ai pu constater que l’éducation aux médias du net que je donne à mes élèves est acquise: le discours lors de ce tutorat et l’usage qu’ils font Twitter au quotidien valident les compétences et les savoirs enseignés. Validation par l’usage qui ne nécessite pas une validation par évaluation des compétences.

 (photos publiées avec autorisation)

Publicités

Une réflexion sur “L’élève formateur Twitter : pourvoyeur de savoirs et de compétences

  1. Serge dit :

    C’est beau de voir les élèves se transformer en profs… Et ça en dit long sur ce que l’utilisation de médias sociaux peut débloquer dans l’enseignement, que ce soit sa pratique ou la manière dont il est perçu et assimilé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :