Twitter, Tumblr, Pearltrees …une fenêtre ouverte sur le monde !

Twitter en classe cette année, comme je l’ai expliqué dans un précédent billet ( https://maonziemeannee.wordpress.com/2011/03/29/projet-tweetfemme-vers-une-reappropriation-et-une-reactivation-de-loutil-twitter/)  , ne permet pas la consolidation d’un réseau interactif, mutualisant et collaboratif comme c’était le cas lors de la première année expérimentale. Les deux classes avec lesquelles je travaille réagissent différemment à l’outil.

J’ai pourtant refusé de l’abandonner parce que je reste persuadée que c’est un très bon outil, parce que je suis responsable en partie de son « échec » cette année et parce que je ne veux pas me contraindre à ce que les élèves décident SEULS des outils à utiliser .

Remise en cause de l’usage d’un outil qui permet encore une fois de me remettre en cause dans ma posture d’enseignante. Le projet #Tweetfemme [ https://maonziemeannee.wordpress.com/2011/03/06/portrait-de-femmes-tweeteuses/ ] est né de cette réflexion : comment réactiver le réseau Twitter pour la classe de @ladeuxiemeannee, comment l’utiliser pour le rendre autrement attractif et comment l’adapter aux besoins de la classe?

L’élève a aussitôt adhéré à ce projet et de fait à l’outil. En classe et même en dehors du temps de classe, j’ai assisté à de très nombreux échanges entre les élèves et leurs binômes: Formules de politesses simples en début de cours et stricts tweets répondant aux consignes pour une poignée d’élèves. Des échanges beaucoup plus intenses, riches à forte interactivité ajoutée pour la majorité des élèves. Bien au delà des limites du cours et des tweets imposés, j’ai lu nombre de tweets hors temps de classe entre mes élèves et leurs binômes. Des mails pour certains se sont agrégés à ces échanges de tweets. Le maillage que j’espérais s’est organisé du fait de ce projet.

Twitter a été là vecteur: Sur le temps de classe, l’élève communique, s’informe, pose des questions, répond avec son binôme. L’élève découvre la communication asynchrone : le tout immédiat n’a pas lieu d’être: L’élève pose un message, apprend à attendre, à recevoir, à traiter et à répondre. Le réseau social ici amène l’élève à attendre, donc à réfléchir. Il comprend que la pertinence de messages, des règles simples de politesse, l’activation d’échanges entretenus et structurés, le suivi des messages par une balise permettent un réseau de communication fort et riche.

L’élève, cette année,  ne voit pas (encore?) l’intérêt d’échanger avec les enseignants et le groupe-classe via ce réseau mais il a montré un très fort intérêt pour cette activité : je lui ai proposé  d’activer un réseau avec d’autres personnes, de sortir de la classe, d’élargir l’école « hors les murs ».

Lorsque l’élève échange avec moi, enseignante, il se sent restreint à son cercle habituel : je suis l’enseignante, lui l’élève. Une communication hors temps de classe reste pédagogique et scolaire. L’élève veut bien communiquer mais différemment.

Le groupe classe de @ladeuxiemeannee est un groupe en difficultés scolaires. Lui permettre de travailler avec d’autres personnes a permis à ce groupe de se décloisonner, de travailler autrement, d’apprendre autrement. Les savoirs, les compétences à acquérir sont toujours les mêmes. C’est le support qui change. Twitter apporte un support différent et ouvre une fenêtre sur le monde à cet élève scolairement « cloisonné ».

Au delà de cette ouverture au monde, il y a une part forte d’estime de soi et de valorisation. Des adultes en dehors de leurs cercles sociaux habituels et en dehors de la communauté éducative leur accordent du temps, estiment et valorisent leurs travaux, se préoccupent de leur avancée, donnent des conseils d’écriture, les corrigent si nécessaire. Le décloisonnement est donc scolaire mais tout autant social.

Le travail imposé en classe (ici celui d’aboutir à la rédaction d’un portrait de la #tweetfemme) décloisonne lui aussi l’élève: il ne s’agit plus de rendre une copie de français que seul l’enseignant lira, jugera, évaluera. Il s’agit d’écrire puis de publier  cet écrit (sur Tumblr) pour être lu. L’ensemble de la classe lit cette publication, toutes les #tweetfemmes la lisent et peuvent transmettre cette publication à leurs réseaux. L’élève n’est plus  cloisonné dans l’espace restreint de la classe mais se place dès lors dans un espace ouvert, dans la société qui l’entoure et dans sa citoyenneté en construction.

De fait, ma posture d’enseignante en est modifiée sans être pour autant remise en cause. Il ne s’agit pas de mettre en relation l’élève avec une personne extérieure par un moyen de communication qui exclurait l’enseignant d’un rôle et d’un apport pédagogique. Je mets l’élève en situation d’apprentissages, coordonne son travail et lui apporte les savoirs nécessaires dans l’acquisition de ses apprentissages. A l’écriture d’une lettre, à la construction d’un texte descriptif, à l’envoi d’une pièce jointe par mail, à l’analyse de la place de la femme de la société actuelle…etc. L’élève est face à l’ordinateur au centre du groupe classe, acteur. Je suis à côté de lui ou devant moi aussi un ordinateur, mobile.

L’élève se décloisonne…l’enseignant aussi ! Nous perdons nos repères habituels pour en créer de nouveaux plus solides, plus adaptés au groupe classe et  à son identité propre. L’usage de Twitter, de tumblr, de pearltrees et plus généralement des outils numériques permettent ces changements de posture.

Les portraits réalisés par les élèves de @ladeuxiemeannee sont visibles ici : http://tweetfemme.tumblr.com/

Le projet se prolonge avec la production de portraits: les tweetfemmes deviennent héroïnes de conte http://tweetconte.tumblr.com/ (Tumblr en construction)

Un TRES grand merci aux 27 femmes qui ont accepté de travailler avec mes élèves:)   http://www.pearltrees.com/#/N-u=1_259249&N-p=18972099&N-s=1_2615726&N-f=1_2615726&N-fa=2615702

2 réflexions sur “Twitter, Tumblr, Pearltrees …une fenêtre ouverte sur le monde !

  1. emanu124 dit :

    Très joli projet, vraiment. Bravo

  2. […] sur le projet réalisé au printemps 2011 avec mes élèves de @ladeuxiemeannee (devenus @derniereannee3) : le projet #tweetfemme […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :