Le projet #geotweet : maillage et force des réseaux sociaux

Nous avons commencé aujourd’hui avec les élèves de @derniereannee3 un nouveau projet alliant les outils du web 2.O intitulé « Le projet #geotweet »

Le principe est simple:

L’élève commence par visualiser son réseau twitter grâce à deux outils : mentionmapp et tweepsmap .

Chaque élève est associé à un tweeteur adulte et francophone (qui fait partie de mon réseau pro et avec lequel j’ai des échanges professionnels très réguliers). L’élève lui envoie le tweet suivant

« Participez au projet #geotweet en lisant ce billet [url tumblr élève] cc @[compte twitter élève]  »

L’URL renvoie à un billet rédigé par l’élève sur son tumblr expliquant le projet. Le tweeteur qui reçoit ce tweet s’est engagé à le renvoyer à un autre tweeteur francophone de son réseau et ainsi de suite.

Une fois lancée, nous laisserons courir cette chaîne de tweets pendant un mois le temps que les élèves soient en stage. Durant ces semaines, l’élève s’abonne aux comptes twitter qui ont retweeté le tweet d’origine.

A son retour en cours, il visualise e nouveau son réseau avec les mêmes outils et analyse la nouvelle cartographie de son réseau.

Quels sont les objectifs d’un tel projet?

1. En géographie, le programme de terminale est la France et la présence francophone dans le monde. Localiser les tweeteurs permet de conforter de façon visuelle et ludique un acquis mal maîtrisé: savoir placer les villes françaises, les pays francophones, les Dom/Tom.

2. En français: rédiger un texte informatif et explicatif sur le tumblr avec la contrainte de la concision, de la clarté à ll’orthographe et la syntaxe irréprochables reste un exercice nécessaire car souvent mal maîtrisé pour mes élèves

3. Projet « maîtrise des outils du Web 2.0 » : ce projet permet d’affiner les usages de twitter et de tumblr en ajoutant des outils comme twubs ou visible tweets pour suivre la balise . Il s’agit aussi de comprendre le maillage et la force que peuvent engendrer les réseaux sociaux dans ce qu’ils ont de plus positif.

4. Pour une étude indépendante de mon travail en classe, j’ai besoin d’analyser la cartographie de leurs réseaux twitter. Leur expliquer que leurs écrits deviennent objet d’étude permet à ces élèves en difficulté de comprendre que ce qu’ils produisent peut être valorisé. Nous touchons là au vaste travail d’estime de soi mis en place depuis deux ans avec cette classe

Premier bilan post présentation:

Les élèves sont ravis d’un projet qui leur permet de nouveau d‘ouvrir leurs réseaux et de fait d’ouvrir la classe à d’autres tweeteurs, d’autres espaces, d’autres univers. Ils ont déjà travaillé de la sorte l’année dernière avec notre projet #tweetfemme et c’était leur souhait clairement énoncé en début d’année que de recommencer ce système de réseautage et parrainage . Ils sont entrés aussitôt enthousiastes dans ce projet. Si j’énonce clairement les objectifs pédagogiques, ils oublient très vite qu’ils sont en situation d’apprentissage (ou ici précisément de validation de pré-requis). Cartographier un réseau en localisant des villes, des pays, en réfléchissant sur la notion de francophonie, sur la notion de maillage, de flux c’est travailler le cours de géographie mais par le biais du plaisir, plaisir d’apprendre, plaisir de réfléchir.

Ecrire un texte informatif, explicatif, traquer la moindre faute devient important puisque publié, puisque supposé et espéré lu par un grand nombre. L’enjeu est important, l’application de l’élève à la même hauteur.

Au fur et à mesure de la réalisation de ce projet, j’accompagne de façon plus indiviualisée l’élève, j’évalue les difficultés de chacun, je valide des savoirs, des compétences, je remédie quand nécessaire et j’observe surtout plaisir et enthousiasme de l’élève à mettre en place un projet qui l’implique.

En plus d’appliquer ce projet que je leur ai présenté, ils se l’approprient en modifiant certains paramètres: les textes des tumblrs sont personnels et donc uniques, certains au ton plus humoristique, certains plus explicatifs etc . Ils ont aussi élargi le projet: ils ont pour certains associé les binomes #tweetfemmes pour accumuler un maximum de retweets à leur message d’origine. En plus du réseau twitter, le maillage s’étend via le réseau tumblr puisque les billets sont repris par les tweeteurs qui ont aussi un compte tumblr . Un exemple ici

A suivre …Si vous croisez un tweet avec la balise #geotweet , n’hésitez donc pas à participer. Et comme m’a dit une de mes élèves « si ça se trouve, on va faire le buzz !  »

D’avance un grand MERCI aux #22tweeteurs (tous des hommes pour faire le pendant aux #tweetfemmes !) qui ont répondu présents pour activer le maillage ! La liste des #22tweeteurs est ici

A propos de cette notion essentielle du plaisir, plaisir d’apprendre, plaisir d’enseigner : ce sera le thème de #Ludovia2012 (en Ariège) . L’appel à contribution pour le colloque scientifique est ici

Tagué

10 réflexions sur “Le projet #geotweet : maillage et force des réseaux sociaux

  1. Contrairement à ce qui est mentionné ici, j’ai une nièce qui fait exprès de faire des fautes d’orthographe dans les réseaux sociaux afin de ne pas passer pour l’intello de service. Si le principe du partage est normalement stimulateur, dans ce cas, ça semble être le contraire.
    Est-ce que tu as déjà vu pareille réflexe?

    • Frederic : intéressante remarque qui ne me suprend pas. Le monde des ados a des codes impénétrables aux adultes ! Sur FB, il est de bon ton de parler « djeun’s » entre djeuns. Ca suppose le langage sms ! Je suis dans une démarche différente avec mes élèves : twitter et tumblr sont pour mes élèves des outils pédagogiques. On est dans un schéma totalement différent. Ils veulent se valoriser face aux adultes avec qui ils échangent.

  2. […] ces semaines, l’élève s’abonne aux comptes twitter qui ont retweeté le tweet d’origine.Via maonziemeannee.wordpress.com Share this:FacebookTwitterPrint"Aimer" ceci :"J'aime"Soyez le premier à […]

  3. Si tu manques d’adulte, je veux bien participer!

    @pgiroux

  4. AtChA dit :

    Un projet très intéressant et une approche de l’utilisation des réseaux sociaux vraiment utile.
    Bravo à toi d’avoir penser à ce genre de projet pour stimuler l’apprentissage, j’aime beaucoup ce genre d’approche pédagogique. Beaucoup de professeur devraient prendre exemple🙂.

    Bonne continuation.
    twitter : @atcha_

  5. […] Le projet #geotweet : maillage et force des réseaux sociaux Nous avons commencé aujourd’hui avec les élèves de @derniereannee3 un nouveau projet alliant les outils du web 2.O intitulé ” Le projet #… WordPress J'aimeJ'aime  […]

  6. […] ce procédé d’ouverture de la classe par les réseaux sociaux (avec les projets #tweetfemme #geotweet …) , leur implication, leur collaboration et au final leurs apprentissages des savoirs et […]

  7. […] marche le mieux avec des tweeteurs avec qui j’ai conçu le projet comme pour #tweetfemme #géotweet ou […]

  8. I do not even know how I ended up here, but I thought this post
    was great. I don’t know who you are

    but certainly you’re going to a famous blogger if you
    aren’t already😉 Cheers!

  9. What’s up i am kavin, its my first occasion to commenting anywhere, when i read this piece of writing i thought i could also create comment due to this brilliant paragraph.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :